Index du Forum


  
Index du Forum   »  Les voyages   »  A l'étranger   »  Juin 2013 - 15 Jours au Danemark.
 Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1    

Juin 2013 - 15 Jours au Danemark.

Auteur Message
oscar
Posté le: Mer 25 Sep - 08:49 (2013) Répondre en citant

Hors ligne
Inscrit le: 18 Juin 2010 Messages: 893
véhicule porteur: Ford
la cellule: Loge mobil
Localisation: 38 et 42
Masculin
Cool

C'est pas si loin que ça, c'est pas cher pour s'y rendre,pas de ferry, autoroute gratuite par l'Allemagne,voici une idée de voyage rafraîchissante même si vous n'avez que 15 jours.
1 bémol c'est un fourgon que vous retrouverez sur les images,mais l'esprit du voyage reste le même et je n'ai pas dit mon dernier mot concernant les cellules...







Le Danemark est un pays hors du commun, son économie est excédentaire, le PIB par habitant est le plus fort d'europe, il est cité pour être le pays où les gens sont les plus heureux du monde, son réseau routier est stupéfiant,et ses payages sont étonnants pour un pays "plat", la faune et la flore bien présentes et préservés, les villes sont calmes et d'une propreté exemplaire nous n'avons relevés aucune incivilités dans les petites villes traversées,, il y a sûrement des problêmes dans les grandes villes, mais notez qu'à Copenhague les Vélib sont gratuit et libre, ça en dit long....La population est très patriote et arbore fièrement le drapeau danois partout dans le pays, ils sont zens, calmes, pas pressés, un pays sans radar, bref on a envie d'y vivre...


Presqu'île du Jutland Ouest.


La presqu'île du Jutland est à l'ouest, le pays est bordé par la mer du Nord et séparé de la Norvège par le détroit du Skagerrak, et de la Suède par le détroit du Kattegat.



De Römo à Grenen.
Nous effectuerons 5000 km aller-retour, du 10 au 25 Juin 2013, ne disposant pas du temps nécéssaire cette année, nous choisissons d'approfondir cette partie du pays, un voyage suivant pour le reste
Passé la frontière, tard le soir, première sortie d'autoroute, direction L'ïle de Römo, par Tönder, au bord de la mer des Wadden, après une nuit tranquille, au matin,un beau soleil nous réveille, la mer du nord est grise, les faibles fonds sablonneux sont brassés par le vent provoquant des voiles gris tournant au violet en surface...





Nous voilà partis à l'assaut de ce pays plat dont le point haut culmine à 170m...





Notre objectif de monter à la pointe Nord du Danemark,à Grenen, le "Cap Nord" de notre continent occidentale sans traverser une mer, nous feras remonter la côte Ouest.





En chemin pour Römo, nos premières scènes sympas nous ravirons, on est bien en Scandinavie...
n’oublions pas que le Danemark, c’est avant tout la terre d’Andersen et de sa petite sirène, des célèbres brasseries Tuborg & Clarsberg ; C’est aussi le pays du lego et celui de Kierkergaard le philosophe, les chateaux, musés et mégalhites sont nombreux, de quoi assouvir les curieux, adeptes de culture et de divertissements.





L île se pointe à l'horizon, une digue de 10 km à traversé pour rejoindre Lakolk, petit village réputé pour sa plage...





Dans l'île de Römo
Une ferme au toit de chaume, nombreuses ici, se pose en couleur à l'entrée de Römo









Une des plus grandes plages d'Europe, un paradis pour les surfers en tout genre, c'est aussi une réserve naturelle, et paradoxalement, avec une partie de la plage accessible aus véhicules, nous reverrons ça aussi ailleurs au Danemark.













La plage de Lakolk Strand est immense, impressionante, nous ne voyons pas la mer, pour nous diriger à ces abords, nous nous baserons sur les quelques fourgons et vans que nous apercevons au loin...

















D'autres vans, ou camping cars sont posés ici et là se préparant à jouer avec les éléments...





La plage fait plus d'un kilomètre pour atteindre l'eau et une vingtaine en largeur, pas de besoin d'être les uns et les autres, ce n'est pas la foule en ce mois de juin au Danemark...





Nous mangerons sur place mais protégé du sable soufflé par le vent,et nous nous baladerons sur la plage pour admirer les sportifs jouer avec les vagues, une sensation de liberté bien agréable nous envahis...ont se croirait quelques part en Australie









les surfeurs assouvissent leurs passions de la glisse et du vent,... et nous du voyage...
















puis une balade en fourgon vers les dunes côté Est de la plage,  puis on s'ensablera, c'est cool quand pepette conduit ! c'est notre première journée seulement, notre matériel + un 4x4 de hollandais, nous sortirons d'un mauvais pas... c'est sûr! le fourgon, c'est plus le pickup avec ses 4 roues motrices...on ne nous y reprendras plus sur les autres plages...





laisser bien vos roues sur les parties les plus foncées de la plage dès que c'est clair... c'est mou et il faut passer en force...





Nous devons poursuivre, ils nous faut retrouver une sortie...












Nous remonterons en passant par Ribe, où un parking calme à 3 mn à pied du centre est mis à disposition avec 48 heures de nuitées autorisées, toilettes et tous les services sanitaires pour un véhicule sont aussi disponible, nous y passerons la nuit pour être déjà sur place et visiter la ville le lendemain.









Ribe est la plus vieille du Danemark, une ville riche en couleur...    
             





Nous passerons une nuit tranquille, et repartons vers le Nord en longeant la côte de la mer du nord...
 
                  Nous longerons les dunes qui protègent le littoral jusqu'à Hvide Sand...









En ce 3e jour le temps est maussade , pluvieux avec un vent très fort...









Rien n'entame notre bonheur d'être ici, nous varions routes et chemins à la découverte des couleurs apportées par la météo, la beauté des lieux se ressent même avec le mauvais temps...









dès qu'une accalmie se présente... on se présente en bord de plage...quelques pas, une photo, quelques bouffées d'iode marine, on s'imprègnent de panorama où nous avons l'impression d'être seuls au monde...









Lorsque l’on parcourt le Danemark, de-ci, de-là, l’œil est toujours attiré par une maison colorée, ou avec des colombages et son chapeau de chaume sur la tête, ou par le drapeau danois qui flotte au vent dans presque tous les jardins. Berceau de la civilisation Viking et du coup pays de marins, c’est un pays résolument tourné vers la mer et le vent, on compte autant d’éoliennes que de voiliers.









 Au sud de Hvide Sand sur une étroite bande de terre, entre deux eaux, nous trouverons un coin sympa pour midi et le soleil peine à percer à travers les nuages.





La vue changera à chaque repas... Very Happy









promenade digestive...





des kilomètres de plages désertes...





 
Nous arrivons en début d’après-midi sur Hvide Sand.





Hvide Sand se trouve sur un banc de sable, entre la mer du Nord et le Fjord de Ringkobing









Malgré la pluie, nous visiterons cette charmante petite ville de pècheurs, d'un coté la marina de plaisance sur le fjord, de l'autre un port de pèche très actif...













Après un bref déluge d'eau et de vent d'une violence inouie, nous restons 1 heure dans le fourgon comme dans un refuge bien protecteur. Nous quittons la ville en longeant la haute protection naturelle de dune qui nous empêche de voir la mer, mais cap au Nord...









 
Nous remonterons le banc de sable des Nissum Fjord et Bövling Fjord ...en fin d'après midi nous tombons sur une plage aménagée à la fin des dizaines de km de dunes, et le changement de paysage côtier est flagrant...





La diversité du panorama est saisissante, à notre gauche...la même plage ou nous marchions 50 km plus tôt.





Et à une centaine de mètres à droite à la fin du parking...





Ces Danois sont bien accueillants, une aire de barbecue avec tables et abris de nuit est mise à disposition, rustique mais très propre, dommage le temps ne propose pas l'ambiance barbec...à côté sur la plage un bloc sanitaires d'une propreté exemplaire avec lavados, papier et séchoir ...













Sur ce parking de gravier et de sable, un panneau nous invite à passer une nuit autorisée pour les "autocampers"...Quelques rayons de soleil, mais le vent devient violent et le temps menaçant, nous décidons de rester stationné face aérodynamique au vent, le parking étroit empèche de s'éloigner du rivage, mais en cas de tempête, fréquente et violente ici, nous seront près à déguerpir au cas où...









il pleut, dommage pour la promenade sur la plage mais rien n'entame le moral de l'équipage...





...observation et danse de la pluie avant de diner avec vue sur mer...le fourgon ça à du bon...   la baie de la cellule est plus petite pour profiter du panorama...





face à la mer, un pti coup de zoom et l'impression de voguer en fourgon...










sympa ! en soirée le soleil prendra le dessus juste pour nous gratifier d'un joli coucher, puis la mer très agitée par le vent sera bien mouvementé, dans la nuit toute la plage était recouverte d'une épaisse couche d'écume, impressionnant et magnifique. le pare brise au matin sera recouvert d'une bruine d'écume séchée jeté par le vent...





bruit du vent,son des vagues, bourrasques et pluie, ne nous on pas empèché de bien dormir, l'isolation et la literie sont vraiment top dans le Twin, au matin nous poursuivons, le temps est plus clément il ne pleut plus, il fait bon, mais c'est encore gris...





Nous remontons jusqu'à Thyboron, mais ne prenons pas le ferry pour traverser le canal qui sépare le fjord de la mer du nord, nous contournons la baie de Nissum par Thyholm pour gagner l'île de Mors par un petit ferry et fouler les routes des Fjords, véritables lacs intérieurs gigantesques, mais c'est la mer qui rentre à l'intérieur des terres.





Pour atteindre Thyboron nous choisissons les voies non revètues entre cultures colorées et bord de mer,
au loin nous aperçevons aux jumelles un phare tout rouge...





il n'est pas sur la carte mais comme c'est dans la bonne direction nous nous dirigeons dessus...









Quelles couleurs même avec le ciel gris ! derrière c'est la mer, nous sommes attirés comme des mouches sur... bref ! pas de barrière, pas d'interdiction...on s'approche lentement.





on se gare à coté, c'est bizarre, il n'y a pas de voiture, pas âme qui vive et la porte centrale est ouverte...tout est calme, nous allons dans l'enceinte...









En fait c'est le phare de Bovbjerg (Bovbjerg fyr) planté sur une falaise sur la commune de Lemvig, mais au SO sur la mer du Nord, dans l'enceinte il y a des tables, un petit bar qui est fermé, une salle d'exposition ou l'on voit au travers des fenêtres tableaux et scupltures, 
à coté un appartement, sûrement celui du gardien absent en ce moment, on entre par la porte ouverte, une boite métalique même pas verroullé avec un papier signale l'entrée à 20 Kr (2,70e), c'est sur on est plus en france ! Une telle confiance nous honore, nous paierons et nous monterons dans le phare après avoir visité les petites salles expliquant les antécédants du phare, la faune et la flore locale et la protection du littoral contre la mer qui grignotte la côte...mais nous ne verrons personne.





















La vue superbe porte à des km, dommage pour le ciel bleu
Nous repartirons ravi de cette intermède inattendu...
 





Pour atteindre Nikobing Mors, nous ferons quelques haltes car il y a toujours quelques chose à voir bien que ce ne soit pas la région la plus touristique...ces guerriers de bois symbolisent un champs de bataille sacré qui renferme sous chaque butte des tombeaux. du 13e s





Nous déjeunerons devant le quai du ferry pour Mors, nous le regardons aller et venir deux ou trois fois pour prendre les rares véhicules de cette petite route, il revient toutes les 20 minutes.













Les danois prennent ce genre de ferry,assez nombreux dans les fjords,comme l'on prends le bus, en vélo ou en voiture pour une poignée d'euros il évitent de faire un détour de quelques dizaine de km, on gagne du temps...










Celui ci est assez pittoresque car il ne prends que 2 véhicule...









A Nikobing Mors nous ferons quelques courses...





Nikobing Mors est aussi un port de pêche...









Et dans chaque port vous trouvez des voiliers...









après les routes des Fjords nous regagnons de nouveau la côte et poursuivons jusqu'à Norre Vorupor









Alors que l'activité traditionnelle était la pêche, Vorupor est aujourd'hui principalement une station touristique à petite échelle, connue pour ses plages, et sa nature intacte car elle est situé au milieu de la parc national de Thy qui a été inauguré en 2008, cependant, la grande dune et les zones de bruyères entourant le village sont des aires protégées depuis quelques décennies.

















Le temps change vite, le vent devient fort, la mer s'agite en changeant de couleur, les nuages arrivent, après une promenade sur la longue jetée ou des vagues s'explosent, nous allons acheter du poisson et repartons pour trouver un beau coin pour dormir...





















partout vous trouvez facilement des pêcheries et des poissonneries pour prendre du poisson frais et moins cher qu'en France.









Et quelques Kartofler (pomme de terre) vendues dans des box sur le trottoir,ou l'on paie en déposant nos pièces dans une boite...c'est sûr on est plus en France...





Nous quittons ce joli village pour retrouver le soleil plus tard, en cherchant un bivouac dans la réserve de Thy

















Nous trouverons ou aller se poser grâce aux jumelles...les chemins d'accès sont bien camouflés...





Et nous ferons le poisson acheté plus tôt...









le soir promenade sur la plage, plus de nuage, les couleurs sont fantastiques...









Au matin le soleil est encore là, nous repartons pour Blokhus...











Nous remontons sur Blokhus rejoindre sa route de sable...









 
Cette maison encaissée autour d'un cordon de dune pour se protéger du vent, démontre d'autres saisons plus rude...













Il y a toujours quelques choses qui vous attire l'oeil au Danemark, des vieilles fermes aux blocos, de phare en église, les arrêts sont nombreux...les points d'eau sont nombreux je rajoute 20 litres par ci ou là, car nous n'avons fait qu'une aire d 'acceuil sur la côte est...il n'y a pas autant d'aire de service qu'en france.









Toujours sur le principe de la confiance, on prends,on paie,on s'en va s'en voir personne, nous acheterons beaucoup de jordbaer (fraises) sur le bord des routes, les producteurs sont nombreux, de belles grosses fraises bien rouges et gouteuses, parfois la "patronne" vient vous saluer comme ça parle anglais et que ma madame adore, ça tchatche dur, on nous feras visiter les serres en nous démontrant le côté sans engrais et propre des plants sur pieds...









Le tarif des fraises n'est pas plus cher qu'en france. 25Kr les 250g  (3,30e)





 
A lire les dépliants touristiques du coin, Blokhus offre l'une des plus belles plages d'Europe du Nord avec du sable blanc et fin, dunes chaudes et mer bleue étincelante... 





c'est une station balnéaire très prisé des danois pour les sports de glisse sur l'eau, sa particularité est que les véhicules sont autorisés à rouler sur la plage comme à Romo, hors saison ça va, très peu de monde en ce mois de juin 2013, bien qu'il y ai des dizaines de km dans les 2 sens...













vraiment sympa de se retrouver de nouveau sur la plage en fourgon, nous irons en remontant pour déjeuner au plus près des vagues, sans s'ensabler cette fois...













Une piste sur le sable relie Blokhus à Lokken en moins de 20 km...

















règlementé à 30Km/h max...même à 40 c'est long, mais le paysage est sublime et vraiment hors du commun en véhicule, ce n'est pas aussi plat qu'il n'y parait, de légères ondulations provoquent des vibrations au delà de 40km/h.









La piste s'achève en traversant un ponton surplombant une petite riivière qui se jette dans la mer, très étroit, je ne pense pas qu'un intégral passe, 2,20 m je crois.
un moment inoubliable...
 









En remontant sur Hirtshals à Lônstrup se trouve le phare ensablé, Ruberg Knude fyr, il est perché sur une falaise de sable de 60 mètres d'altitude.





pour y accéder une petite marche de 30 mn est nécéssaire par le sentier de randonnée qui y mène...









On se rend bien compte que le sable gagne sur les terres verdoyantes...la vue est splendide !





il faut ensuite gravir les dunes, qui vous amèneront à un panorama pas banal...
 
on se croirait en afrique

















 Il a d'abord été allumé le 27 Décembre 1900. Jusqu'en 1908, il fonctionne au gaz qu'elle produit à partir d'une usine à gaz sur le site.
Le phare a cessé ses activités le 1er Août 1968. Pour un certain nombre d'années, les bâtiments ont été utilisés comme un musée et une boutique de café, mais les sables mouvants ont continuellement provoqué leur abandon en 2002
En 2009,les petits bâtiments ont été gravement endommagés par la pression du sable et plus tard ont été enlevés. Il est prévu que la tour va tomber dans la mer d'ici à 2023.









Sur place la vue est superbe et à 360°, n'oubliez pas les jumelles, la perspective du phare sur la dune est sympa !













Au départ du parking,des vélos sont disponibles gratuitement pour aller au pied de la dune...et il n'y a personne on se sert,  j'arrête pas de me répéter mais...c'est sûr on est plus en france, nous ne les utiliserons pas, marcher c'est bon pour la santé, le vélo aussi certes ! Vraiment un incourtounable ce phare...
 
En fin d'après midi nous poursuivrons pour passer la nuit au pied de RaBjerg Mile





 
Rabjerg Mile est une migration côtière dunaire. Il s'agit de la plus grande dune mobile en Europe du Nord
(photo du net pour visualier cette dune dans les terre qui avance inéluctablement.)









Plus de 250.000 personnes visitent la dune chaque année.
 
Nous avons passé la nuit à côté du sentier qui y mène en 2 mn, sur une aire libre à tous les véhicule, toujours gratuit, avec un gros bloc sanitaire, toujours propre.
Dès le matin nous irons "jouer" sur cette dune impressionnante, donnant des sensations de "sahara"





La dune contient un total de 4 millions de m³ de sable.
La dune mouvante de Råbjerg Mile, après la dune du Pila, est la deuxième plus grande d'Europe 2 km de long, 40 m de haut et 800m de large, elle s'est déplacée de de 4 km en 500 ans. cette curiosité est spectaculaire, les autorités ont d'ailleurs interdit les plantations pour ne pas la bloquer dans ses déplacements explique le guide.













La dune laisse une couche basse humide de sable derrière elle, traînant en arrière vers l'ouest La base initialement formé il y a plus de 300 ans.
Ce genre de décor est idéal pour jouer avec les perspectives...oui les ficelles sont grosses mais nous avions peu d'accessoires...













Une visite sympa de sable chaud, nous repartons pour atteindre notre objectif d'être sur la pointe de Grenen.
 
A Grenen nous avons atteind l'objectif de voyage...





Arrivée au phare de Skagen, nous nous y attendions un peu, nous trouvons parkings payants, 1 restaurant, 1 musée, des boutiques souvenirs, c'est un point du continent stratégique, de nombreux touristes viennent voir cette langue de sable qu'est la pointe de Grenen où se rencontre deux mers.mais là en, en juin, les parking sont à 80% vide.





Mais pour aller sur cette langue de sable, il faut encore parcourir plus d'un kilomètre a pieds à travers dunes et sable...
Soit prendre le wagon accroché au tracteur , célèbre ici, puisque vu sur les cartes postales et sculté en bois colorés à toutes les tailles...









Nous monterons côté Baltique, une petite trotte quand même...





Baignade interdite, La jonction des deux mers provoquent des courants très dangereux...









les dunes, les mers, la pointe... c'est beau, on comprend pourquoi les peintres qui avaient investis Skagen venaient ici composer des toiles, dont certaines sont exposées au musée d'art (Skagens Museum) notre guide dit qu'il fut fondé par les artistes eux-mêmes en 1908, et abrite plus de 1500 oeuvres.
A partir de là chaque kilomètre sera dans le sens du retour....nous avons 1 semaine.





 

Cote est à Suivre.



_________________
" il y a deux sortes d'hommes dans le monde : ceux qui restent chez eux, et les autres."
(Rudyard Kipling)
Visiter le site web du posteur
Publicité
Posté le: Mer 25 Sep - 08:49 (2013)
PublicitéSupprimer les publicités ?
fourwheel06
Posté le: Mer 25 Sep - 18:30 (2013) Répondre en citant

Hors ligne
Inscrit le: 08 Fév 2011 Messages: 285
véhicule porteur: Isuzu DMax
la cellule: Fourwheel Eagle
Localisation: 06
Masculin
Bonsoir Oscar
Encore un superbe pays à visiter.
Bon allez...... même avec un fourgon, un super reportage et c'est l'esprit qui compte !!


cedrico
Posté le: Jeu 26 Sep - 08:20 (2013) Répondre en citant

Hors ligne
Inscrit le: 25 Jan 2012 Messages: 341
véhicule porteur: nissan/D22
la cellule: clem. explo 44 T2
Localisation: aveyron 12
Masculin
 oscar

Okay belle balade au pays du vent,  belles photos, 
 la suite



bonjour
Posté le: Jeu 26 Sep - 21:40 (2013) Répondre en citant

Hors ligne
Inscrit le: 02 Jan 2011 Messages: 236
véhicule porteur: nissan D40
la cellule: tischer 240 trail
Localisation: mazanet
Masculin
  Bonjour 

  Très beau reportage photos Okay Okay Okay

   ça donne envie d'y aller .

   Apparemment la mentalité et les paysages font penser au QUEBEC.

    SUPER


    PHIL


oscar
Posté le: Ven 27 Sep - 14:18 (2013) Répondre en citant

Hors ligne
Inscrit le: 18 Juin 2010 Messages: 893
véhicule porteur: Ford
la cellule: Loge mobil
Localisation: 38 et 42
Masculin
Cool

Côte Est du Jutland





Après notre escapade sur la pointe de Grenen, nous reprenons le fourgon garé près du magnifique phare de skagen achevé en 1858, l'édifice est haut de 46 mètres...





il est 13h et décidons d'aller déjeuner sur le port Skagen avant de visiter la ville.





Skagen, la ville la plus au Nord du Danemark, est très touristique, évidemment la marina de plaisance, est bordée de restaurants et fast foods colorés qui proposent poissons et fruits de mer à toutes les sauces fraichement sortis des bateaux le jour même...













notre coup de cœur : le Skagens Fiskerestaurant. La terrasse est sympathique et l’on y sert d’excellents poissons cuisinés dans le respect du produit, d’une fraicheur incontestable.





Les moules marinées et le crabe sur risotto nous ont fait fondre de plaisir.
Terminez en beauté avec d’épaisses crêpes danoises copieuses, à base de bière ou la tarte du jour en contemplant les voiliers dans la marina... que demander de plus ?





Il y a du monde, sans plus, mais il règent un calme sain, la vie semble douce ici...





 
Le grand port de pêche dynamique assure le dévellopement de la ville...

















des bateaux de pêches de toutes tailles jalonnent les quais...certains sortent d'autres rentrent, des marins s'activent au nettoyage...et les mouettes sont en quête de grivelleries...









flaner sur le port prendra plus de temps que nous pensions, nous zapperons le musée des peintres, dans le centre ville ou une braderie des commercants est en cours...ce n'est pas la foule, c'est zen, d'une propreté peu commune, nous verrons des jeunes sortir d'un glacier-confiseur avoir des papiers à jeter et ne voyant pas de poubelle à portée immédiate... et garder les papiers de confiserie dans la poche, j'aimerais voir ça en France plus souvent...





les rues commercantes sont agréables à arpenter, ce petit port est connu pour ses vieilles maisons de pêcheurs aux murs jaunes, il y a beaucoup de maison attypiques, colorées et décorées avec charme...

















Au centre une église toujours dans les jaunes pastels, dédiés au pêcheurs perdus en mer...













 l'intérieur lumineux est magnifique, ça change de nos église sombre en pierre.





 
Nous reprenons la route ravi de cette journée ensoleillée, nous traverserons Frederikshavn en longeant la mer, une ville trop grande pour nous, nous chercherons un coin plus tranquille pour se poser.





la côte Est nous semble moins "sauvage"  c'est plus habité, les villages plus nombreux donc les plages désertes plus rare,  plus bas à Voersa, un panneau propose une aire d'acceuil, nous nous en approchons, ça tombe , il faut vider les toilettes et faire un bon plein d'eau...









un petit accueil, un mot en danois ! ? mais il n'y a personne, un camping car fermé est installé sur cette aire de gazon, un pti tour pour découvrir un réfectoire équipé d'une douche,des toilettes, devant,terrasse et tables avec bancs de bois...pas d'emplacements définis mais des prises de courants sont disponibles.









il est 19h30 on verra bien quelqu'un de l'accueil plus tard, mais ma copilote comprendra la lecture d'une explication en allemand qui nous demande de payer 120Kr (16e) en mettant la somme dans une boite au lettre avec nom et adresse s'il n'y a personne décidement ces danois sont trop coll, on aurait du s'en douter, déjà vu ça en scandinavie... Allez on s'installe...





L'endroit est sympa, nous serons plantés face à une baie à marée basse devant des herbages ou des vaches broutent en bord de mer, dommage lors de la photo les vaches sont remontées plus haut...









Situtation Gmaps pour les intéressés... tarif très honnête compte tenus du courant compris , douche chaude très propre et spacieuses, et des services de vidage/remplissage. de plus le réfectoire avec cafetière,fours, et vaisselle est à votre disposition si vous souhaitez l'utiliser, beaucoup d'oiseaux à observer sur la marée basse notament des échassiers. vraiment un bon plan pour une nuit payante...

 

Nous poursuivons en bifurquant côté mer pour s'imprégner des petits ports de villages qui bordent la côte




beaucoup sont très pittoresques, à Asaa ces quais de cabines numérotes , où petits pêcheurs et plaisanciers du coin ont leurs quartier...pas du tout touristique, rustique mais authentique...

pour éviter de remonter sur Aalborg nous prendrons le petit ferry à Hals pour ensuite rejoindre le fjord de Mariager afin dans le faire le tour...




 
Sur l'autre rive, en remontant sur Mariager nous apercevons un moulin (Molle en danois) perché sur une colline verdoyante en sortie de Baelum, petite ville de campagne charmante, nous emprunterons le petit chemin qui y mène pour une pause café...









cet endroit désert mais accueillant offre des couleurs étonnantes par ce temps gris qui promet l'orage...





 
Nous voilà sur les petites hauteurs du Fjord de Mariager, nous y déjeunerons en étudiant la carte afin d'y faire le tour par un maximum de chemin en espérant des vues plus authentiques du tourisme classique...









 
C'est le plus grand fjord du Danemark. Il n'y a pas de montagnes le long des fjords comme en Norvège, mais celui de Mariager est le plus long et le plus beau du pays. On peut faire de très belles balades, à pied ou à vélo tout au long du fjord. On peut aussi découvrir le fjord par bateau.

















on se croirait au bord d'un lac ou d'une rivière tranquille, mais c'est bien la mer qui rentre profondement dans les terres...
 





de petites marinas sont posées au bord accessibles par des chemins qui ne sont pas sur les cartes routières, mais sur le GPS si vous optez pour les "voies non revêtues"...
Nous n'avons croisés aucun touriste, des lieux préservés, bien cachés que les locaux gardent précieusement...









par ces chemins nous traverserons de tout petits villages de pêcheurs avec leurs pontons de bois permettant l'accès à la mer aux petites embarcations









nous converserons avec un sympathique retraité qui nous en diras long sur la montée des eaux du fjord  (dans les rencontres)









De Hadsund à Hobro malgré un ciel gris lumineux, nous nous régalerons de vues bucoliques diverses...













La découverte du fjord passe aussi par la visite de la charmante ville de Mariager, surnommée la Ville des roses. C'est une cité médiévale avec des vielles maisons à colombages, des jardins fleuris et des rues pavées, une petite pluie fait son apparition





















Son petit port où sont ancrés voiliers et bateaux de pêche cotoie une voie de chemin de fer entrenue par une association préservant les trains anciens





























après une journée agréable toute en douceur mais au ciel gris, nous rejoindrons la côte pour se poser pour la nuit à Bonnerup Strand, un petit port de plaisance qu'il faut aller chercher, entièrement alimenter en électricité par des éoliennes.
Nous utiliserons l'aire de service pour bateaux pour ravitailler en eau et vider la cassette...









en soirée nous aurons droit à un beau ciel orangé...

Le lendemain nous fesons route pour Ebeltoft, dans le Syddjurs, le sud de la petite péninsule à l'est de Aarhus













à Ebeltoft nous découvrerons un musée de vieux gréements danois, ce trois mâts imposant nous attire, nous ferons une visite.( voir page dédiée)









 
La seule grande ville que nous visiterons dans le Juland est kolding. Nous trouverons facilement ou nous garer aux abords du château situé au coeur de la vieille ville typé médiévale.









Ce chateau du 13e siècles plusieurs fois reconstruit, aux formes inhabituelles depuis sa reconstructiion du 18e puis 20e est maintenant aménagé en musée et salles de réception...









le centre ville au pieds du koldingHus (chateau de kolding)est traversé de rues pavées, les commerces colorés, restauants, brasseries sont nombreux...nous déjeunerons dans une brasserie, un burger d'une grosseur impressionnante,composé de produits frais, jusqu'au frites ou l'on voit les patates se faire découpées...









 
A Julesminde, petite ville, petit port, petite marina comme il y en à tout le long de la côte est, nous irons acheter du poisson dans un Fisk bistrot, des poissonnerie ou vous pouvez déguster directement sur place ce que vous voulez, un Mac Do de poisson mais tout droit sortis de l'eau...













sûrement très touristique en été, les promenades le long des "ruelles" étroites sur les quais est très agréable...
Assez de ville, nous repartons dans la campagne danoise des bords de mer chercher un coin pour manger et dormir...





non c'est pas l'écran windows !









nous trouverons un pti coin au bout d'un chemin de terre entre deux villages en bord mer, ce petit parking avec table en bois semble vouloir nous accueillir, juste au dessus d'une petite crique avec un chemin qui y mène...
Comme à notre habitude une petite balade pour inspecter les lieux avant " de jeter l'ancre"...









Les méduses pullulent sur ce côté de la mer Baltique, c'est pas ici qu'on fera trempette...
en tous cas le coin est parfait pour la nuit, nous y resterons, notez qu'en fin de séjour, je ne prendrais même pas la peine de me stationner nez en avant,tant le sentiment de sécurité est fort dans ce pays...





 
Nous redescendrons ensuite sur Sonderborg...





ou nous assisterons sur le port à un concours international de sculpture sur bois...
la France, représenté par le sculpteur Arnaud Pottier, fut ravi de rencontrer des français, les 1er sur 10 jours de concours.









 
après une dernière nuit à Fynshav sur la presqu'île de Als, nous regagerons la frontière allemande non sans avoir visité et déjeuné dans un moulin immense.





















2 heures après nous étions sur les autobahns allemandes et retour au bercail 24 heures plus tard.
il nous reste encore à découvrir des îles superbes au Danemark... une bonne raison d'y retourner...




_________________
" il y a deux sortes d'hommes dans le monde : ceux qui restent chez eux, et les autres."
(Rudyard Kipling)
Visiter le site web du posteur
fourwheel06
Posté le: Sam 28 Sep - 09:38 (2013) Répondre en citant

Hors ligne
Inscrit le: 08 Fév 2011 Messages: 285
véhicule porteur: Isuzu DMax
la cellule: Fourwheel Eagle
Localisation: 06
Masculin
Vraiment superbe pays  Okay Okay Okay Okay
 pour ton reportage.


bonjour
Posté le: Dim 29 Sep - 20:22 (2013) Répondre en citant

Hors ligne
Inscrit le: 02 Jan 2011 Messages: 236
véhicule porteur: nissan D40
la cellule: tischer 240 trail
Localisation: mazanet
Masculin
 Bonsoir

  toujours aussi jolie nous avons voyagé un petit peu

  gràce à tes photos.  merci

  Peux tu nous donner la durée de ton voyage

  et la température que tu as eu la haut?

   PHIL

 


dakure25
Posté le: Ven 18 Oct - 17:00 (2013) Répondre en citant

Hors ligne
Inscrit le: 07 Déc 2010 Messages: 154
véhicule porteur: ford ranger
la cellule: K-Hutte 2.20
Localisation: doubs
Masculin
Slt, de retour du Maroc, je viens de prendre un grand plaisir à dévorer ton CR, je n'ai plus qu'a piquer ton parcours pour ravir ma moitié !!!
Belles photos en plus Okay merki!!!



_________________
ford ranger XLT cellule K-Hutte sur mesure, longueur 2.20 avec pan coupé, largeur 1.80 pour les petits chemins!
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé
Posté le: Aujourd’hui à 11:31 (2016)
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1    
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
La date/heure actuelle est Mer 7 Déc - 11:31 (2016)